Category: French Cuisine

French Christmas Food

French Christmas Food

Christmas in France is a great time of family reunion where three things dominate: 1-decoration of the house, 2-presents, mainly for the children, and 3-… the meal!

For the Christmas meal, great care is taken with the decoration of the table. In Provence, it is traditional to cover it with 3 white tablecloths, in reference to the Trinity. Some even add 3 lit white candles in candlesticks and 3 saucers of wheat germ. Continue reading

Grape harvest in France

Grape harvest in France

« Vendanges »
This refers to the harvesting of grapes intended for wine production. The word is Latin in origin and made up of the words vinum (« vin ») and demere (« retirer »). The same Latin origin gave the name « vendémiaire » to the first month of the Republican calendar (1792 – 1806). It corresponded to the period 22nd September to 21st October. Another peculiarity of this word is that it is generally expressed in the plural. Continue reading

Un mois … Des mots

Un mois … Des mots

La planète Mars.

Qui ne la connaît pas avec ses petits bonhommes verts, les Martiens ? Elle fut repérée par les Romains, déjà, qui la baptisèrent comme leur Dieu de la Guerre, sa couleur rouge évoquant pour eux le sang des champs de bataille.

Les bonbons Mars

Une pâte à base de lait, de sucre et d’orge recouverte d’une couche de caramel, le tout enrobé d’une fine couche de chocolat au lait est aujourd’hui la première barre chocolatée mondiale.

Continue reading

Un plat traditionnel pour les grands froids : le pot-au-feu !

Un plat traditionnel pour les grands froids : le pot-au-feu !

Le pot-au-feu, c’est un vénérable emblème de la cuisine française ! Rural et populaire d’abord, largement adopté et apprécié par tous aujourd’hui, son nom remonte au 16e siècle. Le plat a pris le nom du pot dans lequel on cuisait la soupe, enrichie ou pas de viandes et de légumes. C’était alors une grosse marmite, un chaudron, aujourd’hui un faitout, qui restait à cuire dans la cheminée presque en permanence. Chaque jour, en rallumant le feu, on y ajoutait ce que l’on avait sous la main. Et l’on mangeait alors « à la fortune du pot ». Aujourd’hui, ce plat de famille se retrouve tout aussi bien sur les grandes tables.

Continue reading