SLImmersion France

Apprendre le français, un problème ?

Apprendre le français, un problème ?

Nous avons tous connu ces soucis d’une langue toute nouvelle.

Vous avez peur de parler en français ? Essayez d’abord de bien comprendre comment et pourquoi. Peur de ne pas savoir ? De vous tromper ? De ne pas être compris ? Mais non ! Dites-vous toujours que vous êtes apprenant et que, déjà, vous avez beaucoup de mérite ! Dites-vous qu’il existe aussi des Français qui parlent mal leur propre langue ! Alors, gardez toujours le sourire, car c’est en se trompant qu’on apprend vraiment !
Vous n’osez pas engager une conversation ? Prenez confiance en faisant de premiers « petits  pas ». Commencez par des choses simples et progressives. Par exemple, demandez l’heure à quelqu’un, même si vous n’en avez pas besoin. Un autre jour, demandez donc le chemin pour aller dans une rue (que vous connaissez) ; Une autre fois, entrez dans un magasin : « Bonjour, avez-vous un… ? ». Autant de petits paris que vous gagnerez sur vous-même, jour après jour. Et ne vous inquiétez pas: vous trouverez souvent des gens qui ouvriront la conversation pour vous !
Ah le français parlé ?
Vous croyez connaître la langue. Et pourtant vous ne comprenez rien à ce que vous dit… un Français dans la rue ! Normal. Le parler courant, en effet, supprime les e muets, fait des liaisons qui trompent l’oreille, n’articule pas et écrase souvent les mots. Il méprise même parfois la grammaire. Des exemples ? « Patt’quoi » veut dire en réalité « Pas de quoi », « Caisse tu fais ? » pour « Qu’est-ce que tu fais ? », « çass’sent » « pour « ça se sent », « j’laime pas» pour « Je ne l’aime pas », etc. Et ne parlons pas des divers accents que vous pouvez rencontrer, selon la province- ou le pays- d’origine du Français que vous rencontrez ! Une seule solution pour vous en sortir : le sourire, encore le sourire, toujours le sourire ! Dites gentiment à votre interlocuteur « Excusez-moi, mais je ne comprends pas » Demandez-lui de parler plus lentement et d’articuler. Et puis, dites-vous que vous venez de trouver un autre bon moyen d’engager une conversation !

Learn French? Yes, but how?

Learn French? Yes, but how?

Here are 10 tips to learn French fast

1. A little bit, yes! But EVERY DAY!
Being regular is the best way to … learn!
Beware the excuse “I have not got time”!
10 minutes are ALWAYS easy to find.
Choose the right time with calm and concentration!
2. A song?
When you do not feel “available”
(tiredness, lack of concentration, ambiance, etc.),
take a break and treat yourself to a song in French!
3. Sentences
Do not leave words on their own, learn to link them together. Play with them!
No verb without its complement, no noun without an adjective.
Always prefer groups of words, then sentences, to words on their own.
4. Reading 
Read French texts, starting with the very simplest, then advancing gradually. But read REGULARLY!
5. Read out loud
ALWAYS get used to associating written to spoken, spoken to written.
Always read aloud, write down what you hear whenever you can.
6. French speakers!
Find French-speaking conversation partners! The “must”? Learn French in France with teachers who invite you into their homes! https://slimmersion-france.com/
7. Practice grammar
Get used to always saying a sentence in TWO WAYS AT LEAST; change the personal pronouns (I, you, we …); change the tense of verbs (today, tomorrow, yesterday …); alternate positive/negative, singular/plural, feminine/masculine, etc. Play with French!
8. A little + a little + a little = a lot
Recognise that you are progressing, step by step!
No one knows a language perfectly, whatever it might be.
Better to know a little than none at all!
9. Speak
Speak, speak, always without hang-up! Do not be afraid of making mistakes!
Always ask your conversation partner to correct you, thanking them for it. If you do not have anyone to speak French with, then speak on your own … it works! I tried
10. A foreign language is a country to discover
Increase your forms of contact with French, via radio, conversations, books, films, songs, television, poetry, newspapers, etc. And do not forget that an immersion stay at a teacher’s house is by far the most effective because you are living with a teacher, learning French and about French culture in everyday life.

A poem for the 14th July (from French original)

A poem for the 14th July (from French original)

A poem for the 14th July (from French original)How sweet it seems, my beautiful Republic
Where many winds died down a long time ago,
When from our harsh suns to a hundred northern plains
Robespierre and Danton once enemies became friends.
How beautiful it seems, my France of folk tunes,
Which can dance to a thousand accordions,
While from our villages to the borders of Paris
A single people celebrates in good heart and with a single soul.
Continue reading

14th July, national celebration in France, what is really being celebrated?

14th July, national celebration in France, what is really being celebrated?

The 14th July is very often associated with the storming of the Bastille in 1789. It was indeed in the morning of that day that an angry crowd seized this prison-fortress and brought its destruction. However, it was a year later on 14th July 1790 that another event took place, the Festival of Federation. Besides being the first anniversary of the fall of the royal prerogative, this marked the national merging of the regional units of national guards, formed in each of the French provinces.

Continue reading

France’s Music Festival

France’s Music Festival

The 21st June, day of the summer solstice (the longest day of the year), is the day of the festival of music. The festival exists all over the world but did you know that its origin is French?! … And a bit American! In 1976, the American musician Joel Cohen, who was working at Radio France, put forward a special programme of music for the 21st June and the 21st December (for the two solstices). In 1981, Jack Lang, the Minister for Culture, made it an official holiday in France. Continue reading

May – Aix-en-Provence – an ancestral tradition: the Festival of the tabor

May – Aix-en-Provence – an ancestral tradition: the Festival of the tabor

From 20th to 28th May, Aix-en-Provence continues an ancestral tradition with the Festival of the tabor, a musical instrument which is emblematic of Provence. From throughout Provence, and also from the Drôme, Gard and Hérault departments, some 200 tabor players gather on Cours Mirabeau simply for the pleasure of playing together, virtuoso players and beginners alike.

Continue reading

Un poème de mai

Un poème de mai

De Guillaume Apollinaire (1880 – 1918), un superbe poème traversé par le temps nostalgique et un amour malheureux

Le mai le joli mai en barque sur le Rhin

Des dames regardaient du haut de la montagne

Vous êtes si jolies mais la barque s’éloigne

Qui donc a fait pleurer les saules riverains

Or des vergers fleuris se figeaient en arrière

Les pétales tombés des cerisiers de mai

Continue reading

Un peu de lecture … à l’oral … Combien de “mai” vous entendez ?

Un peu de lecture … à l’oral … Combien de “mai” vous entendez ?

Au mois de mai, fais ce qu’il te plait, nous dit le dicton. Admettons ! Alors pour bien l’entamer, ce joli mois de mai, mets mes mots sur la table pour la parsemer de mets parfumés à peine consommés, trop tôt enfermés mais pas périmés. Mais ne remets pas à deux mains ce que tu peux faire d’une seule en ce mai 2017, sans semer ni sommer de pauvres enrhumés. Je suis charmé par le fumet de ces regrets que tu transmets sans calumet ni comprimé. Mais quand même, admets que mes mémés au mois de mai sont bien plus déprimées qu’enflammées par ton discours enthousiasmé. Certes, il m’est heureux de les voir se pâmer et même t’acclamer. Mais avant que tu m’aies remercié, ne te méprends pas, par mégarde ou par mépris ! En résumé, mais sans médire ni opprimer, laisse-moi exprimer en ce joli mois de mai tout ce que j’ai aimé et proclamé. Tout cela, je l’ai affirmé vrai.

Les mots du mois

Les mots du mois

Mai, mois du muguet, mois de de la fête des travailleurs, mois du temps des cerises et mois des champs en fleurs.

Pourquoi la tradition d’offrir du muguet ? Cette tradition date de 1560, le chevalier Louise de Girard de Maisonforte a offert un brin de muguet, au  roi Charles IX, en visite avec sa mère Catherine de Médicis dans la Drôme. Dès le 1er mai 1561, le roi se met alors à distribuer des brins de muguet aux dames de la cour en leur disant: «Qu’il en soit fait ainsi chaque année». La coutume était née !

Continue reading